Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Visite des membres de la Commission Electorale Indépendante de l’Afrique du Sud à la CENI du Burundi

mis à jour le vendredi 19 décembre 2014

Une équipe des membres de la Commission Electorale Indépendante de l’Afrique du Sud a rendu visite à la Commission Electorale Nationale Indépendante du Burundi ce Jeudi 11 décembre 2014. Elle a été accueillie par trois commissaires de la CENI.

La visite faisait suite à une requête que la CENI avait envoyée à la Commission Electorale Sud Africaine pour demander une assistance pour le processus électoral de 2015.
L’objectif de la visite était de faire une évaluation des besoins avec les Commissaires de la CENI et voir dans quels domaines la Commission Electorale Sud Africaine pourrait orienter leur assistance.
L’échange entre ces personnalités a porté sur quatre domaines suivants :

  • Enrôlement électoral ;
  • Agents électoraux ;
  • Logistique électorale ;
  • Environnement politique ;

Enrôlement électoral

Les Commissaires de la CENI ont informé leurs visiteurs que le travail d’enrôlement était à un stade très avancé. En effet, l’enrôlement des électeurs allait se terminer le lendemain, vendredi le 12 décembre à 17h30. Ils ont indiqué que ce travail se faisait manuellement et les registres seront collectés dans tous les centres d’enrôlement et ramenés au niveau central pour le traitement informatique des données collectées sur les futurs électeurs. Les membres de la Commissions Electorales de l’Afrique du Sud ont demandé si les données qui sont récoltées étaient pour mettre à jour le fichier électoral de 2010.Il leur a été signifié qu’un nouvel enregistrement électoral est fait à chaque processus électoral.

Agents électoraux

Les Commissaires de la CENI du Burundi ont fait part à leurs collègues de l’Afrique du Sud que plus de dix mille agents recenseurs et plus de trois mille agents encadreurs sont sur terrain entrain d’enregistrer les électeurs pour les prochaines échéances électorales. Le processus de recrutement des agents de saisie est en cours. Les experts de l’Unité de Gestion du Projet(UGP) sont déjà sur place. Les membres de la Commission Electorale Sud Africaine proposent d’intervenir dans le renforcement de l’équipe des experts. La CENI par contre demande d’intervenir dans le renforcement des capacités des techniciens en Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication (ITC).

Logistique électorale

Les Commissaires de l’Afrique du Sud ont cherché à savoir où et comment les bulletins de vote sont produits. Les Commissaires de la CENI leur ont informé que c’est un marché à concurrence internationale. Leur Commission peut aussi participer à la compétition. Ils ont demandé à leurs collègues de les assister en leur octroyant des imprimantes et des photocopieuses à haut débit pour l’impression des listes électorales et des cartes d’électeurs. Ils ont également demandé une assistance en moyens modernes de communication pour pouvoir communiquer les résultats des élections à partir du bureau de vote au niveau central en peu de temps. Ils n’ont pas oublié de signaler la nécessité d’une aide en centre équipé pour la centralisation des résultats.

Environnement politique

Les membres de la Commission Electorale de l’Afrique du Sud ont voulu s’enquérir sur l’environnement politique à la veille des élections de 2015. Ils ont été informés qu’au Burundi il existe 43 partis politiques agréés mais trois sont dans les institutions du pays. Ils ont été satisfaits de savoir que l’enrôlement s’est déroulé dans le calme sans aucun incident signalé sur les bureaux d’inscription.
Dans la conclusion, ils ont demandé à la CENI de leur faciliter l’organisation d’une séance de travail avec les équipes techniques de la CENI. Ils ont également souhaité visiter quelques bureaux d’inscription de la Mairie de Bujumbura. Ils ont promis qu’ils allaient travailler dans leur équipe et se fixer sur les domaines dans lesquels ils pourront assister la CENI du Burundi. Ils vont transmettre leurs promesses par écrit et dans la mesure du possible augmenter ce qui a été demandé par la CENI dans la requête qu’elle a introduite à la Commission Electorale sœur de l’Afrique du Sud.