Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Réunion d’échanges entre la CENI et les parties prenantes au processus électoral de 2015 sur la constitution des équipes mixtes d’observateurs et sur les modèles de Bulletin de vote unique.

mis à jour le mercredi 25 février 2015

Réunion d’échanges entre la CENI et les parties prenantes au processus électoral de 2015 sur la constitution des équipes mixtes d’observateurs et sur les modèles de Bulletin de vote unique.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé une réunion d’échanges avec les parties prenantes au processus électoral de 2015 sur la constitution des équipes mixtes d’observateurs et sur les modèles de bulletin de vote unique, mercredi 18 février 2015, à l’hôtel le Panoramique de Bujumbura.

Ceux qui ont répondu à cette réunion sont les Représentants : du Gouvernement, des Partis politiques, des organisations de la société civile, du Corps diplomatique et consulaire, et ceux du Programme des Nations Unies pour le développement
(le PNUD).


Le premier thème : Constitution des équipes mixtes d’observateurs

Ce thème a été présenté par la Vice- Présidente de la CENI, Madame Spés Caritas NDIRONKEYE. Elle a rappelé que lors de la réunion du 29 au 30 janvier 2015, l’une des recommandations formulées pour maximiser les chances de succès de la réouverture partielle de l’opération d’enrôlement des électeurs est la mise en place d’un comité ad hoc.

Elle a indiqué que la réouverture de l’enrôlement aura lieu au centre d’inscription.

On a 3483 Centres d’inscription, on aura donc 3483 équipes mixtes d’observateurs.

La structure des équipes mixtes devra répondre aux critères de diversité et de représentativité. Ces équipes auront pour mission de relever des irrégularités lors de l’affichages des listes électorales provisoires et de soumettre les rapports écrits aux Responsables des Commissions Electorales Communales Indépendantes ( CECI) avec copies à leurs organisations ainsi que de veiller à ce que la réouverture de l’enrôlement partiel se fasse correctement en respectant le Code électoral.

Le rôle de constituer des équipes mixtes d’observateurs revient aux Responsables des forces politiques et sociales représentés sur la colline et dans le quartier. Les membres doivent être natifs ou résidants de la colline/quartier. Les listes seront déposées auprès des CECI pour accréditation.

Le deuxième thème : Echanges sur les modèles de Bulletin de vote unique

Ce thème a été présenté par l’Ambassadeur Pierre Claver NDAYICARIYE, Président de la CENI du Burundi. Il a indiqué que ces échanges vont donner l’opportunité aux parties prenantes de contribuer à la création d’un modèle de Bulletin de Vote Unique.
Le Président de la CENI a décrit le bulletin de vote unique comme une feuille de papier, dont le format diffère d’un pays à l’autre, sue laquelle figurent les logos, les noms, les photos des candidats, les symboles des partis politiques et des candidats indépendants en compétition ainsi que des cases destinées à être cochées par l’électeur et qui sert à exprimer le vote.

On a monté à l’assistance quelques modèles de bulletin de vote unique. Le Président de la CENI a souligné que les électeurs burundais doivent s’approprier cette nouvelle manière d’exprimer leur choix. Le vote de chaque électeur est exprimé par l’apposition de son empreinte digitale dans la case réservée à l’insigne du parti ou de la liste de candidats indépendants de son choix.
Il a aussi parlé de la nullité d’un bulletin de vote.
Est déclaré nul :

  • Le bulletin sur lequel l’électeur a fait plus d’un choix ;
  • Le bulletin non conforme au modèle arrêté par la CENI ;
  • Le bulletin portant toute mention autre que le choix du candidat ;
  • Le bulletin dont le choix porte à confusion.