Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Retraite d’imprégnation des Membres et Cadres de la CENI en Administration Electorale.

mis à jour le mardi 23 octobre 2018

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a organisé du 15 octobre 2018 au 17 octobre 2018 une retraite d’imprégnation de ses Membres et cadres en Administration Electorale. La retraite s’est tenue dans la province de Ngozi, elle regroupait les nouveaux commissaires de la CENI et les chefs de service.

Dans son mot de bienvenue le Gouverneur de la province de Ngozi, Monsieur NDUWIMANA Albert a remercié la CENI d’avoir choisi cette province et leur a souhaité bon travail.

La retraite a duré trois jours comme l’a indiqué le Président de la CENI dans son discours d’ouverture, le Dr. KAZIHISE Pierre Claver. Il a précisé les thèmes qui ont été développés au cours de cette retraite à savoir :

  • Le cycle électoral ;
  • Les partenaires électoraux (parties prenantes) ;
  • Le cadre légal des élections : pourquoi et à quand sa mise en place ?
  • La compétition électorale ;
  • Les normes et principes directeurs de bonnes pratiques de l’administration électorale ;
  • Les critères pour l’administration électorale ;
  • L’évaluation et la budgétisation des élections ;
  • La logistique électorale : de l’évaluation des besoins à l’évaluation du processus ;
  • Les opérations électorales : de l’évaluation des besoins à l’évaluation du processus ;
  • Le système électoral burundais, la répartition des sièges par la méthode des plus forts restes et la cooptation ;
  • Les fonctions et le fonctionnement d’un O.G.E : cas du Burundi ;
  • La communication de l’O.G.E. Les exposés sur ces différents thèmes ont été suivis par des échanges et débats au cours desquels ont été formulées les recommandations et engagements suivantes :
  • Faire un plaidoyer auprès des hautes Institutions du pays pour que le cadre légal des élections soit amendé et promulgué à temps ;
  • Faire un plaidoyer au législateur pour que les modifications éventuelles de certaines dispositions du Code électoral ne compliquent pas les opérations électorales ;
  • Elaborer à temps le chronogramme des activités de la CENI ;
  • Elaborer et présenter au Gouvernement le budget des élections générales de 2020 à temps ;
  • Entamer des démarches auprès du Ministère ayant l’administration du territoire dans ses attributions pour que la CENI soit associé dans l’harmonisation des circonscriptions électorales en rapport avec les élections des collines/ quartiers ;
  • Demander au Ministère de l’Intérieur d’adapter la nomenclature des quartiers des zones en Mairie de Bujumbura ;
  • Sensibiliser les leaders des Partis Politiques pour que ces derniers ne présentent pas à la CENI des insignes qui prêtent à confusion lors de dépôt des dossiers de candidatures aux élections ;
  • Nouer des relations avec les partenaires intervenant en matière de renforcement des capacités et d’observation électorale ;
  • Chercher les moyens financiers pour assurer la formation des agents électoraux du niveau supérieur jusqu’au niveau inférieur ;
  • Tenir compte de la disponibilité effective des candidats au moment du recrutement des agents électoraux en le mentionnant clairement dans les termes de référence ;
  • Inclure dans un Arrêté de la CENI une disposition qui départage les sièges en cas d’ex aequo entre concurrents lors de la répartition des sièges par la méthode des plus forts restes ;
  • Plaider pour qu’une loi sur les indépendants soit promulguée le plus tôt possible pour que ces dispositions soient intégrées dans le Code électoral lors de son amendement.