Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (Lead).

mis à jour le mardi 2 avril 2013

Les cérémonies d’ouverture

JPEG - 45.7 ko
Photo de Famille après les cérémonies d’ouverture

Il s’est tenu à Bujumbura du 25 au 29 mars 2013, un Séminaire sous- régional de formation en Leadership et Gestion des conflits pour les acteurs électoraux.

Les participants à cette formations étaient : les Membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante du Burundi, CENI, et certains de ses cadres, certains cadres de la Présidence de la République, des Représentants du Ministère de la Justice et Garde des Sceaux, les délégués des organisations des médias burundais, les Représentants de certaines organisations de la société civile, les Représentants du ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, ceux du Ministère de la Sécurité publique et celui de l’Intérieur.

L’objectif de la formation est de renforcer les capacités des gestionnaires des élections en Afrique centrale en général et au Burundi en particulier.

JPEG - 19.3 ko
Une vue partielle des participants 12

Cette formation a été rendue possible par une synergie de plusieurs institutions et organisations partenaires. Il s’agit de la CEEAC, Commission Economique des Etats d’Afrique Centrale, à travers son Programme d’Appui à la Paix et à la Sécurité ou PAPS II ; de l’ECES, Européen Centre for Electoral Support ; de l’EFEAC, Ecole de Formation Electorale en Afrique Centrale ; avec l’appui de RECEF, le Réseau des Compétences Electorale Francophones ; du Directeur Général des Elections du Québec ; en collaboration avec la CENI du Burundi.

JPEG - 19.8 ko
Au premier plan : certains des organisateurs et des facilitateurs

Les cérémonies d’ouverture de ce séminaire ont été rehaussées par la présence du Premier Vice-Président de la République du Burundi, Monsieur Thérence SINUNGURUZA et de l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union Européenne à Bujumbura, l’Ambassadeur Stéphane de Locker.
Le premier Vice - Président de la République du Burundi a souligné que la qualité de la gestion électorale détermine d’une manière significative la crédibilité des processus électoraux. Il a affirmé que l’organisme de gestion électorale doit être adéquatement protégé du contrôle politique et ses actions doivent être motivées par l’impartialité et le professionnalisme.

JPEG - 30.7 ko
Au milieu : le 1er Vice-président de la République du Burundi, à gauche l’Ambassadeur Stéphane de Locker, Délégué de l’Union Européenne à Bujumbura, à droite le Président de la CENI du Burundi

Le Chef de la Délégation de l’Union Européenne à Bujumbura, l’Ambassadeur Stéphane de Locker a quant à lui rappelé que l’Union Européenne soutient les élections au Burundi. Les Etats membres de l’U.E vont apporter leur contribution, mais les élections doivent être prises en charge par le gouvernent qui doit aussi favoriser la création d’un climat favorable aux élections.

Les thèmes abordés au cours de cette formation

Les thèmes abordés au cours de cette formation de cinq jours en Leadership et gestion des conflits en matière électorale sont :
- Les Concepts fondamentaux du Leadership Stratégique (Direction-Alignement-Engagement) ;
- Projection du film An African Election réalisé par Jarreth MERZ ;
- Les « étapes fragiles » de l’élection ghanéenne dans le film « Une élection africaine » ;
- Le cycle électoral et ses phases de vulnérabilité ;
- Des élections « VICA » (Volatiles, Incertaines, Complexes et Ambiguës) ;
- Réflexion sur l’identité sociale des organisations présentes ;
- « Panorama des valeurs »-Exploration visuelle des valeurs individuelles et des valeurs de groupe ;
- « Face au changement » : Réflexion sur les modes d’appréhension du changement ;
- Les modèles mentaux et l’appréhension du changement ;
- Présentation sur les défis liés à l’usage des nouvelles technologies dans le transfert et traitement des résultats ;
- Opportunité et défis liés à la biométrisation des processus électoraux ;
- Faire fonctionner le feedback et le retour d’expérience (Situation/Comportement/Impact- SBI) ;
- Les techniques de négociation ;
- Prévenir la violence électorale et consolider la démocratie ;
- La planification stratégique et l’analyse FFOM « Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces ».

Déroulement de la formation

JPEG - 20.9 ko
Un groupe des participants à la formation

Les Facilitateurs à cette formation en Leadership et Gestion des Conflits en matière électorale ont utilisé la méthode bridge au cours de ce séminaire. Les participants étaient regroupés en sous groupes pour favoriser les échanges et surtout les travaux en groupes.

A partir du deuxième jour, avant de reprendre la formation, la journée commençait par une « Brise-glace » et un récapitulatif de la journée précédente et des acquis retenus. Les participants ont appris beaucoup de choses sans s’en rendre compte, ils étaient guidés par les facilitateurs qui les aidaient à accoucher les nouvelles idées. La journée se terminait par une brève évaluation, elle était toujours positive.

JPEG - 12.9 ko
Avec le Micro, Raphael Pouyé un des facilitateurs, il est chef des programmes d’ECES, avec un participant.

Les participants ont beaucoup apprécié cette formation en Leadership, ils ont indiqué que les notions apprises vont les aider à bien organiser et coordonner les activités au sein de leurs Institutions et Organisations respectives. Quant à la gestion des conflits, les notions apprises vont les aider à identifier les sources possibles de conflit , à y apporter toute l’attention requise afin de prévenir les conflits partout où ils seront et à contribuer en tant qu’acteur électoral à la prévention des conflits lors du processus électoral de 2015 au Burundi.

Cérémonies de remise de certificats et de clôture

Avant les cérémonies de remise de certificats et de clôture, il y a eu un entretien entre les participants et l’Abbé Apollinaire Mohulungu Malumalu, Président du Conseil d’administration d’ECES et Directeur Général de l’EFEAC.

Parlant de l’organisation des élections en Afrique Centrale, il a indiqué qu’il ya une grande avancée qu’il faut consolider. L’existence de l’EFEAC, Ecole de Formation Electorale en Afrique Centrale, démontre bien le fait qu’ils sont convaincus que les élections méritent une professionnalisation de ceux qui l’organisent.

Remise de certificats à ceux qui ont participé à cette formation en Leadership et Gestion de Conflits en matière électorale.

JPEG - 16.1 ko
La Vice-présidente de la CENI, Madame Spés Caritas NDIRONKEYE reçoit son certificat
JPEG - 16.9 ko
Le Président du Conseil National de la Communication, Monsieur Pierre BAMBASI reçoit son certificat

Discours de clôture par le Président du Conseil d’Administration d’ECES
et Directeur Général de l’EFEAC.
L’Abbé Apollinaire Mohulungu Malumalu a souligné lors de son discours de clôture qu’ils sont heureux de travailler en synergie et qu’ils sont convaincus que les élections sont un domaine important qui mérite le développement des compétences et une professionnalisation.

JPEG - 16.8 ko
Abbé Apollinaire Mohulungu MALUMALU

Il s’est adressé au Gouvernement du Burundi, aux bailleurs de fonds et aux amis du Burundi leur demandant de soutenir cette formation pour que ce noyau de formateurs puisse former des milliers d’hommes et de femmes en matière électorale et que cette formation soit renforcée davantage par certaines spécialisations.
Chaque formation ajoute toujours un plus, l’important est de capitaliser les expériences électorales et permettre que dans nos pays les élections ne soient plus un drame mais une fête. Capitalisons nos expériences et elles seront enrichissantes. L’Abbé Apollinaire Mohulungu Malumalu a terminé en disant que l’Afrique ne stagne pas mais elle est en marche.

Appréciation de cette formation par le Président de la CENI du Burundi.

JPEG - 16.7 ko
Le Président de la CENI, Monsieur Pierre Claver NDAYICARIYE.

Le Président de la CENI du Burundi, Monsieur Pierre Claver NDAYICARIYE, a beaucoup apprécié cette formation qui a regroupé différents partenaires électoraux. Il a rappelé que la synergie des partenaires électoraux est une grande contribution à la conduite efficace du processus électoral et que la CENI à elle seule ne peut rien faire si elle n’est pas appuyée par les différents partenaires électoraux.

Partant du thème de cette formation en Leadership et gestion de conflits en matière électorale, le Président de la CENI a souligné qu’il n’y a pas de conflit sans solution lorsque les gestionnaires des élections acceptent d’écouter les différents partenaires électoraux.
La leçon tirée dans cette formation est que : le Leader écoute, consulte et rassure. Mais le leader a d’abord une vision par rapport à la mission principale que les Institutions de la République lui ont confiée à savoir conduire à bon port le processus électoral.
Signalons qu’après ce séminaire de formation en Leadership et Gestion de Conflit pour les acteurs électoraux suivront deux autres du genre, un à Kinshasa et un autre à Yaoundé.