Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Formation des membres des CEPI et des CECI, sur les élections Collinaires du 7 septembre 2010.

mis à jour le vendredi 27 août 2010


Dans le cadre de la préparation des élections des conseils de colline ou de quartier et des chefs de colline ou de quartier, la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, a organisé des formations des membres des Commissions Electorales provinciales Indépendantes, CEPI et des membres des Commissions Electorales Communales Indépendantes, CECI, dans toutes les provinces du pays. Ces formations ont eu lieu le 17 et 18 août 2010.

L’objectif de ces formations était d’informer les membres des CEPI et des CECI sur les particularités des élections collinaires et de les préparer à organiser correctement ces élections. Ces derniers devront à leur tour former les membres des bureaux de vote.

Trois thèmes ont été abordés au cours de ces formations :
- Les préparatifs en rapport avec les élections des conseils de colline ou de quartier et des chefs de colline ou de quartier.
- Le déroulement des opérations de vote lors des élections collinaires.
- Le dépouillement et la proclamation des résultats.

Dans la Mairie de Bujumbura, le Président de la CENI, Monsieur Pierre Claver NDAYICARIYE était le principal formateur. Afin que cette formation se déroule dans de bonnes conditions l’équipe des membres des CEPI et des CECI a été subdivisée en deux sous groupes.

De cette formation, nous pouvons retenir les particularités suivantes :
Les Conseils de colline ou de quartier ne sont pas élus sur base des listes des Partis politiques. Tous les candidats se présentent à titre indépendant. La déclaration de candidature est déposée au siège de la Commission Electorale Communale Indépendante par le candidat ou son mandataire.

Le candidat membre du Conseil de colline ou de quartier doit : être de nationalité burundaise ; être légalement domicilié à la colline ou dans le quartier ou y résider en permanence ; être âgé de 25 ans révolus au moment de l’élection.

L’élection des Conseillers de colline ou de quartiers et des chefs de colline ou de quartier aura lieu au suffrage universel direct et au scrutin secret. Le Conseil de colline ou de quartier est composé de cinq membres.

La campagne électorale pour ces élections collinaires sera organisée du 22 août au 04 septembre 2010 sous la supervision des Commissions Electorales Communales Indépendantes (CECI).

L’article 173 du Code électoral nous donne les précisions sur le déroulement du vote des Conseils de colline ou de quartier : « chaque électeur reçoit d’un membre du bureau électoral un bulletin cacheté et paraphé. Il se rend directement dans l’isoloir et inscrit, à l’envers du bulletin, trois noms choisis parmi les candidats. L’électeur qui ne sait pas écrire peut recourir aux services d’un scribe de son choix.

Ensuite, il retourne et fait constater qu’il n’est porteur que d’un seul bulletin en présentant au bureau la face du bulletin cachetée et paraphée. Enfin, il introduit le bulletin dans l’urne en présence du bureau et du public. Tout bulletin comportant plus de trois noms est réputé nul. »

L’article 175 du code électoral précise que : « Sont proclamés élus les cinq candidats qui ont obtenu le plus grand nombre de suffrages. En cas d’égalité de suffrages, le plus âgé des candidats est élu s’ils sont de même sexe. Dans le cas contraire, est élu celui de sexe le moins représenté ».
Le Conseiller qui a obtenu le plus grand nombre de voix devient le Chef de colline ou de quartier.

Notons que la proclamation des résultats provisoires des élections au niveau de la colline ou du quartier est faite par la Commission Electorale Communale Indépendante. Les résultats définitifs sont proclamés par la Commission Electorale Provinciale Indépendante.

Les Conseillers de colline ou de quartier ont pour mission de suivre pour le compte de la population, la gestion des affaires de la colline ou du quartier. Ils sont les animateurs de la paix sociale et du développement économique dans leurs circonscriptions. Ils doivent travailler en parfaite collaboration avec l’Administrateur.