Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Cérémonies de lancement officiel du Projet : « Amatora mu Mahoro ».

mis à jour le samedi 24 avril 2010


Les cérémonies de lancement officiel du projet : « Amatora mu mahoro », ont eu lieu vendredi 23 avril 2010 à Bujumbura, dans la grande salle de King’s Conference Center.
Etaient présents à ces cérémonies les Représentants : des Partenaires au développement, des Organisations Internationales, des Partis Politiques, des Organisations de la Société Civile, des Confessions religieuses, des Représentants du Gouvernement et ceux de la Commission Electorale Nationale Indépendante.

Ce projet va regrouper plusieurs partenaires à savoir : la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la Commission Episcopale « Justice et Paix »
(CEJP), l’USAID, International Fondation for Electoral System (IFES), Oxfam Novib, la Coalition de la Société Civile pour le Monitoring des ElectionsCOSOME) et bien d’autres. (

Dans son discours, le Président de la CENI Monsieur Pierre Claver NDAYICARIYE a précisé les objectifs du dit projet :
- Surveiller et cartographier la violence électorale d’une manière rigoureuse et objective ;
- Développer une meilleure compréhension des causes de la violence électorale ;
- Répondre à tout climat potentiel de violence d’une manière exhaustive et adéquate en impliquant une large gamme de partenaires et d’intervenants.

Suivant une méthodologie rigoureuse et bien définie, le Projet « Amatora mu Mahoro » offre une gamme d’outils spécialisés pour le monitoring de la violence électorale ainsi que la prévention et l’atténuation de la violence en général.
L’Archevêque de Bujumbura, Mon Seigneur Evariste NGOYAGOYE qui est aussi le président du CEJP, a indiqué lors de ces cérémonies que paradoxalement la population burundaise sera divisée durant la période électorale parce que n’appartenant pas aux mêmes partis politiques ; mais il ne faut jamais oublier que pendant et après les élections on continue à vivre dans un même pays. La population qui se sait accompagnée, suivie, aura une grande confiance en elle-même. Cela va contribuer à crédibiliser les élections.

L’initiative « Amatora mu Mahoro » ne va pas se concentrer seulement sur les signaux négatifs. Elle souhaite, avant, pendant et après les élections, mettre une certaine emphase sur les événements positifs et les réalisations qui contribuent à la promotion de la paix et de la réconciliation nationale.