Recherches
Calendrier Electoral
  • 29 Juin 2015 : Elections des Députés et des Conseils Communaux
  • 21 Juillet 2015 : Election Présidentielle Premier tour
  • 24 Juillet 2015 : Élections des Sénateurs
  • 24 Août 2015 : Élections des Conseillers collinaires

PostHeaderIcon Atelier de formation sur les mécanismes de gestion des contentieux électoraux.

mis à jour le mardi 12 novembre 2013


De gauche à droite :
- Monsieur Serge NANOUROU, Directeur Pays I.F.E.S
- Monsieur Pierre Claver NDAYICARIYE, Président de la CENI
- Madame Spés Caritas NDIRONKEYE, Vice-présidente de la CENI

Les Membres du Bureau de la CENI, les Cadres et les Responsables des Bureaux Provinciaux de la CENI ont participé le 8 novembre 2013 à un atelier de formation sur les mécanismes de gestion des contentieux électoraux, organisé par la Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (I.F.E.S).

Le Directeur Pays de l’I.F.E.S au Burundi Monsieur Serge NANOUROU a indiqué lors de l’ouverture de l’atelier que cette activité marque le démarrage effectif de la collaboration entre la CENI et l’I.F.E.S.et qu’une synergie sera établie entre les deux organisations.
Le Président de la CENI, Monsieur Pierre Claver NDAYICARIYE, a signalé que cet atelier est une occasion d’alerter la CENI du Burundi et ses démembrements sur le travail difficile de gérer les conflits électoraux. Il a souligné que la meilleure façon de gérer les conflits est la prévention. Trois messages ont été donnés par le Président de la CENI : intériorisation des lois et règlements qui gèrent le contentieux électoral, respect de la loi et la compréhension des enjeux électoraux et développer des partenariats multiformes.

Il y a eu deux exposés au cours de cet atelier :
- 1. Mécanisme de résolution des conflits électoraux et le rôle de la CENI ; présenté par le Consultant Zénon NICAYENZI.

- 2. Expérience régionale et internationale ; présenté par le Consultant Demba Kandji de nationalité sénégalaise.
Des différents exposés et des échanges faites avec les Consultants, les recommandations suivantes ont été tirées :
- Pour gérer les conflits, il faut respecter les principes de régularité, de transparence et de respect strict des règles de jeu ;
- Prévenir les conflits par une bonne communication ;
- Bien intégrer les expériences passées et s’inspirer des expériences d’ailleurs ;
- Garder l’équidistance avec les autres acteurs électoraux et objectiver la démarche empruntée pour vider et régler le contentieux électoral ;
- Rendre la justice dans le temps et aux délais appropriés.